LIGUE DES PAYS DE LA LOIRE DE BASKETBALL

2 rue Paul Gauguin
44800 SAINT HERBLAIN
02 51 78 85 85
 

Jeune potentiel région

Antoine Graffin (17ans), jeune potentiel régional, du club de Trémentines a participé au TIZ U15 qui avait lieu au Temple sur Lot. Il a pu durant ce stage être encadré par des arbitres HN et suivre une formation à la fois physique (footing à 7h le matin) mais également théorique (travail de règlement et vidéo), en plus d’être accompagné sur les rencontres qu’il a pu arbitrer. Une expérience très enrichissante. Bravo Antoine !
 

suivi de nos stagiaires nationaux

Le Pôle Formation des Officiels organisait des stages à Châteauroux pendant les vacances de novembre. Ainsi du mercredi 24 au dimanche 28 octobre, les arbitres stagiaires nationaux (ceux qui viennent d'accéder au niveau NM2-LF2-NF1-ESP PRO A et qui doivent valider ce niveau cette saison) étaient en formation dans le Berry.
 
Nos stagiaires nationaux: Nicolas Rivière et Bastien Chambaudie.
 
Nous tenons à les encourager dans leur concours.

féminisation de l'arbitrage

Depuis 2016, la FFBB étend son plan de féminisation de l'arbitrage et les résultats sont déjà probants avec une augmentation du nombre d'arbitres féminins. Pour continuer à œuvrer dans ce sens, le Pôle Formation et Emploi proposait, le week-end de la Toussaint, son traditionnel Stage National Féminin, ainsi que pour la première fois, un stage de formateurs des ligues et comités pour étendre ce développement de l'Arbitrage au Féminin sur le territoire.

Le stage était encadré par Carole DELAUNE DAVID, formatrice FFBB en charge du dossier, Johann JEANNEAU, formateur FFBB, et Morgane PETIT, formatrice labellisée et unique observatrice d'arbitres au haut-niveau.

4 de nos arbitres féminins sont parties à Châteauroux pour participer à des stages.
 

Stage Arbitre féminin (du 1 au 4 novembre)

À la suite de l'enquête nationale sur l'arbitrage menée en 2015 par la FFBB, il était largement ressorti que les arbitres féminins exprimaient des besoins de formation sur la connaissance et la confiance en soi, la gestion de l'erreur, la communication et la gestion du conflit. Ce sont donc sur ces 5 points que la formation sur quatre jours a été construite. Chacune des participantes a pu s'impliquer pleinement afin de trouver des outils et surtout assumer sa fonction d'arbitre sans se poser de question sur le fait d'être une femme, tout en combattant des préjugés sociétaux sur ce statut.
Perrine Chemineau (22ans – arbitre régional – AS St Rogatien basket) et Ninon Laimé (17ans – arbitre régional – Saint Philbert de Bouaine) ont participé à ce stage.

Leur ambition est d’officier sur les championnats de France à court, moyen terme.
Perrine partage : « Il s'agit donc d'une véritable aventure humaine à la fois individuelle et collective, d'une expérience enrichissante autant sur le plan personnel que sur le plan de l'arbitrage. »

Stage des formateurs (du 2 au 4 novembre)

Pendant ces 3 jours, les formateurs ont tout d'abord compris l'intérêt de travailler sur la formation continue de leurs arbitres féminins afin qu'elles progressent sur les points ci-dessus cités et soient pleinement arbitres au même titre que leurs homologues masculins. Ensuite, ils ont réfléchi sur des projets de recrutement à mettre en place dans Ligues et/ou Comités sous forme de journées de découverte à destination des jeunes filles U15-U18 et des joueuses séniors en fin de carrière, qui riches de leur expérience de joueuses pourraient continuer dans le monde du basket via l'arbitrage.
Justine Vollant (23ans – arbitre régional – Basket sud Loire) et Karine Portal (47ans – arbitre départemental – Changé basket club) ont participé à ce stage de formateurs d’arbitres féminins.
Elles vont contribuer au développement de l’arbitrage féminin en proposant des actions sur la région. Elles seront appuyées par Cynthia Le Quilliec (arbitre HN3), en charge des potentiels féminins de la région.

Partage de nos deux stagiaires :
Justine : « Si je devais faire un résumé personnel du stage ; je dirais que le stage était enrichissant. La découverte de personnes, de projet d’autres ligues, d’autres comités est bénéfique pour la formation. Cela m’a permis de comprendre le projet. A la base je ne suis pas pour la formation exclusive aux femmes car je reste persuadée que nous ne sommes seulement que des arbitres mais les exercices, les activités réalisées sont aussi adaptables aux hommes. Je repars de ce stage avec des clés mais aussi des compétences pour comprendre et assimiler la différence que nous avons, nous les femmes arbitres. Il ne s’agit pas de faire de privilège mais d’apporter des solutions, des conseils à toutes les femmes pour qu’elles deviennent meilleures dans le basket mais aussi dans leur vie personnelle, professionnelle. »

Karine : « J'ai participé à ce stage par curiosité car je ne comprenais pas l'intérêt d'une formation spécifique pour les arbitres féminins. Aujourd'hui je suis persuadée de l'utilité de formateurs féminins. Ce stage m'a permis de comprendre certains traits de caractère féminins qui peuvent desservir notre sport et en conséquence qu'il faut corriger juste en en parlant pour une compréhension. Je suis repartie de ces axes hyper motivée pour mettre en place des actions en direction des arbitres féminines. »

 
De gauche à droite : Ninon Laimé, Perrine Chemineau, Johann Jeanneau, Karine Portal et Justine Vollant. Merci Mesdames et Bravo.

JOURNÉE PROMOTION ARBITRAGE FÉMININ